Sarah Turcotte

Courriel(s) : turcotte.sarah@courrier.uqam.ca

Sarah Turcotte

Sarah Turcotte est candidate au doctorat en muséologie, médiation, patrimoine à l’Université du Québec à Montréal. Lors de sa maîtrise en muséologie, elle s’est intéressée aux usages des environnements numériques dans les dispositifs de médiation de l’art contemporain, puis elle a également effectué un stage au Musée d’Ixelles à Bruxelles où elle a œuvré dans plusieurs domaines, notamment celui des communications. Sarah souhaite poursuivre ses recherches afin de rendre compte de l’écart des perceptions qui demeure aujourd’hui entre le musée et sa communauté. Sous la direction du sociologue Jean-Marie Lafortune, elle entreprend une étude qui porte sur les tensions entre la signature institutionnelle du musée et la démocratisation de l’établissement muséal. Comme ses intérêts de recherche gravitent toujours autour des technologies numériques, de l’éducation et de la médiation, Sarah travaille également sur une étude menée au sein du Groupe de recherche sur l’éducation et les musées (GREM) avec Anik Meunier en collaboration avec Charlène Bélanger du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM).

 

Parcours et intérêts de recherche

  • 2018 – aujourd’hui

Doctorat en muséologie, médiation, patrimoine – Université du Québec à Montréal

  • 2016 – 2018

Maîtrise en muséologie – Université du Québec à Montréal et Université de Montréal

  • 2013-2016

Baccalauréat en linguistique profil rédaction et révision de textes – Université Laval et Université du Québec à Montréal

  • Démocratisation
  • Médiation
  • Communication
  • Image
  • Numérique
  • Education
  • Art

Projet de thèse

+

Recours à la technologie numérique dans la construction de la signature institutionnelle et des stratégies pédagogiques des musées au 21e siècle : Le Musée des beaux-arts de Montréal et la Fondation Phi pour l’art contemporain entre l’image de marque et la démocratisation.

Sous la direction de Jean-Marie Lafortune.

Publications et communications

+

Turcotte, S. (2018). Usages des environnements numériques dans les dispositifs de médiation de l’art contemporain à Montréal (Travail dirigé de maîtrise). Université du Québec à Montréal.