Laurence Provencher-St-Pierre

Courriel(s) : provencher_st_pierre.laurence@courrier.uqam.ca

Laurence Provencher-St-Pierre

Doctorante en muséologie, médiation et patrimoine à l’Université du Québec à Montréal et titulaire d’une maîtrise en ethnologie et patrimoine de l’Université Laval (2012), je pose un regard d’ethnologue sur l’institution muséale. Mes recherches doctorales portent sur les pratiques actuelles de collecte dans les musées de société québécois. En adoptant une approche ethnologique du musée et en faisant de ce dernier mon terrain de recherche, je mets en relation le travail du professionnel des collections, la collecte et l’objet collecté de manière à faire ressortir les caractéristiques, les motifs, les méthodes et les enjeux de la collecte muséale contemporaine dans ce type de musées. Mon projet de thèse a reçu l’appui financier du Fonds de recherche du Québec sur la société et la culture (2012-2013) et du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (2013-2016).

  • Ethnologie du musée
  • Pratiques de collecte
  • Collecte du contemporain
  • Collecte du quotidien
  • Gestion des collections

Projet de thèse

+

Ethnologie des pratiques de collecte dans les musées de société québécois

Publications ou communications

+

Bergeron, Yves, Daniel Arsenault et Laurence Provencher St-Pierre (dir.), Musées et muséologies : au-delà des frontières. La muséologie nouvelle en question, Québec, PUL, 2015. (coll. Patrimoine en mouvement)

Provencher St-Pierre, Laurence, « Brèves remarques à propos d’une approche ethnologique du musée », Les Cahiers de Muséologie, [En ligne], janvier 2016.

Provencher St-Pierre, Laurence, « Le contemporain : objet de collection et de réflexion dans les musées de société », Muséologies, vol. 7, no 2, 2015, p. 19-30.

Provencher St-Pierre, Laurence, « La collecte du contemporain dans les musées de société : tendances et perspectives » dans Y. Bergeron, D. Arsenault et L. Provencher St-Pierre (dir.), Musées et muséologies : au-delà des frontières, Québec, PUL, 2015, p. 141-160.